Quel CBD choisir ? Les conseils Sixty8 !

Quel CBD choisir ? Les conseils Sixty8 !

Huiles, fleurs, résine, e-liquide… Il existe tellement de manières de consommer du CBD ! Toutefois, quelques-unes de ces méthodes sont plus adaptées à certaines situations que d’autres. Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir tous nos conseils pour savoir quel CBD choisir en fonction de votre situation, de vos besoins et de vos attentes !

Les différentes manières de consommer du CBD

Le CBD, ou cannabidiol, peut être consommé de différentes manières. Voici une liste des formes les plus communes : 

  • - les fleurs de CBD : elles peuvent être fumées ou utilisées pour confectionner des éléments culinaires (beurre de Marrakech ou gâteau au CBD, par exemple) ;

  • - le e-liquide : il doit être utilisé avec une cigarette électronique ;

  • - l’huile de CBD : ce type d’huile se consomme sous la forme de gouttes à déposer sous la langue ;

Pour sélectionner la méthode de consommation la plus adaptée à vos besoins, nous avons détaillés pour vous quel CBD choisir en fonction de différents cas de figure. C’est ce que nous vous proposons de découvrir tout de suite, dans la suite de cet article. 

Quel CBD choisir dans le cadre d’un sevrage de THC ?

Rappelons-le : le THC est la molécule psychotrope du cannabis. Elle est considérée comme un stupéfiant et sa consommation est prohibée en France. Bien que le CBD et le THC soient deux substances issues de la plante de chanvre, elles ne possèdent pas du tout la même structure moléculaire. Cette différence majeure implique que les effets du CBD sont très différents de ceux du THC. 

Le saviez-vous ? Selon une étude scientifique menée par les chercheurs Mélissa Prud’homme, Romulus Cata et Didier Jutras-Aswad, le CBD pourrait, en outre, posséder des propriétés anti-addictives particulièrement intéressantes dans le cadre d’un sevrage de THC. Consommer du CBD pour faciliter cette transition peut donc s’avérer très bénéfique pour un ancien fumeur de THC.

Dans le cadre d’un sevrage cannabique, nous vous recommandons d’opter pour un e-liquide au CBD, que vous pourrez utiliser avec une vapoteuse. Si vous souhaitez continuer à fumer, vous pouvez également remplacer votre herbe par des fleurs de CBD, afin d’opérer une transition lente et conserver le rituel de préparation de votre cigarette. 

Les huiles sublinguales peuvent également s’avérer être un compromis idéal dans le cadre d’un sevrage de THC. En effet, leur forte concentration en CBD pourrait vous permettre de bénéficier des potentiels effets relaxants de la molécule de manière rapide et prolongée. 

Enfin, si vous êtes sujets à certains effets secondaires induits par le sevrage cannabique, comme les troubles du sommeil (insomnie), n’hésitez pas à vous préparer une décoction de CBD, que vous pourrez boire avant d’aller vous coucher, dans le but de favoriser le sommeil réparateur. 

Quel CBD choisir pour tester une première fois ?

Vous n’avez jamais consommé de CBD et vous aimeriez tenter l’expérience ? Lorsque l’on ne connaît pas grand-chose à l’univers du cannabis, il peut parfois s’avérer difficile de choisir la méthode de consommation la plus adaptée à ses attentes et à ses besoins. Pour vous aider à faire le meilleur choix possible, voici donc quelques conseils bien avisés.

Pour commencer, nous vous suggérons d’opter pour l’huile de CBD et/ou pour les tisanes à base de CBD. En effet, les huiles sont relativement simples à doser et à ingurgiter. Pour obtenir des effets probants, nous vous recommandons toutefois d’observer quelques consignes rudimentaires : 

  • - en fonction de votre état général, vous pouvez choisir d’utiliser votre huile jusqu’à 3 fois par jour (matin, midi et soir) ;

  • - commencez toujours par une goutte à chaque prise pendant une semaine. Si vous ne ressentez aucun effet, vous pouvez doucement augmenter la dose journalière jusqu’à atteindre un équilibre satisfaisant ;

  • - déposez les gouttes directement sous votre langue. Gardez-les en bouche pendant quelques minutes, puis avalez-les.

Bon à savoir : la teneur en CBD par milligramme peut varier d’une huile à l’autre. Veillez à bien consulter l’étiquette avant de faire votre choix : plus la teneur sera élevée, moins il sera nécessaire de consommer un nombre de gouttes élevé pour en ressentir les effets !

Enfin, si vous n’avez encore jamais consommé de CBD, sachez que les tisanes peuvent également être une alternative intéressante pour débuter. Sur le marché, il est possible de trouver des tisanes au CBD combinées à d’autres plantes, comme la camomille, par exemple. 

Petite astuce : au moment de laisser infuser votre tisane au CBD, n’oubliez pas d'ajouter une petite dose de matière grasse (beurre ou huile de coco) à votre mixture pour permettre aux molécules de CBD de se fixer sur les récepteurs de votre organisme !

Quel CBD choisir pour soulager certains symptômes ?

Selon plusieurs études scientifiques, le CBD pourrait aider à soulager certains symptômes liés à des pathologies médicales. Ses propriétés anti-inflammatoires (étude scientifique de 2019, menée par le Dr Mauricio dos-Santos-Pereira et le Dr Patrick Michel, chercheurs à l’Institut du Cerveau) et antalgiques (étude menée en 2019) pourraient également aider à soulager certains troubles induits par de lourds traitements médicamenteux. 

  • - entre 0,5 et 20 mg/jour (en fonction de votre poids) : cette microdose pourrait permettre de soulager certains troubles du sommeil et rééquilibrer l’organisme de manière globale ;

  • - entre 1 et 20 mg/jour (en fonction de votre poids) : cette dose standard pourrait être recommandée pour soulager certains symptômes en lien, entre autres, avec la maladie de Crohn, l’anxiété ou la sclérose en plaques ;

  • - entre 20 et 800 mg/jour (en fonction de votre poids) : cette macro-dose est en générale destinée à soulager les symptômes en lien avec des maladies graves ou de lourds traitements médicamenteux (chimiothérapie, etc.).

Attention : l’utilisation de CBD en parallèle d’un traitement médical doit être envisagée avec l’avis d’un médecin. Le CBD ne doit en aucun cas se substituer à des médicaments et doit être consommé avec parcimonie dans certains cas de figure (en cas de troubles hémophile, par exemple). Si vous possédez des antécédents médicaux, ou que vous souffrez d’une pathologie quelconque, n’hésitez pas à contacter votre médecin avant de commencer à consommer du CBD.




Vous savez à présent quel CBD choisir en fonction de votre profil. Nous espérons que ces quelques informations vous seront utiles !

Pour en savoir plus sur le sevrage cannabique, nous vous conseillons de consulter nos autres articles sur le sujet :

- Comment le CBD peut vous aider à arrêter le THC dans le cadre d’un sevrage cannabique ?

- Sevrage cannabis et sommeil : comment bien dormir lorsque l’on arrête le THC ?

- Quels sont les symptômes d’un sevrage cannabique ?

- Sevrage cannabique : combien de temps faut-il pour rompre avec sa dépendance au THC ?

All comments