Sevrage cannabis et sommeil : comment bien dormir lorsque l’on arrête le THC ?

Sevrage cannabis et sommeil : comment bien dormir lorsque l’on arrête le THC ?

Une mauvaise qualité de sommeil est l’un des symptômes les plus courants dans le cadre d’un sevrage de cannabis. Voici donc quelques conseils pour vous aider à mieux comprendre l’impact du THC sur vos cycles du sommeil, ainsi que nos conseils pour renouer avec les bras de Morphée.

Les effets du cannabis sur le sommeil

Le cannabis, et notamment la molécule THC qu’il contient, agit de manière significative sur les cycles du sommeil. Pour rappel, ces derniers se décomposent en trois phases principales : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal

Selon une étude scientifique de 2016, menée par les chercheurs Gustavo A. Angarita, Nazli Emadi, Sarah Hodges et Peter T. Morgan, la consommation de cannabis occasionnelle semble raccourcir la première phase de sommeil (lent léger) et la phase de sommeil paradoxal, tout en allongeant la phase de sommeil lent profond. En d’autres termes, cela a pour effet d’accélérer le temps d’endormissement, tout en impactant de manière significative les autres phases de sommeil, pourtant essentielles pour assurer votre santé mentale et physique. 

Note : cette étude laisse penser que le THC est en grande partie responsable de cette dégradation, mais d’autres études complémentaires nécessitent d’être effectuées pour confirmer cette thèse. 

Ces mêmes chercheurs ont également démontré que les consommateurs réguliers de cannabis (plus de 3 fois par semaine) semblent perdre totalement leur phase de sommeil lent profond, ce qui possède une incidence significative sur leur santé globale. En effet, c’est au cours du sommeil lent profond que les cellules du corps peuvent se régénérer. Son absence signe donc un manque de récupération profond de l’ensemble des muscles du corps.

Le manque de sommeil : un symptôme du sevrage cannabique

Le sevrage cannabique peut provoquer différents symptômes physiologiques importants à comprendre, pour vous permettre de mieux les appréhender.

Parmi eux, on compte notamment :

  • une augmentation du temps pour s’endormir ;

  • une augmentation des réveils nocturnes ;

  • une diminution du temps de sommeil de manière globale ;

  • une insomnie chronique ;

  • une diminution de la phase de sommeil profond

Comment retrouver un sommeil de qualité lorsque l’on arrête le THC ?

Voici quelques conseils pour retrouver un sommeil de qualité après avoir arrêté de consommer du THC.

Selon le site Drogues Info Service, la phase de transition pour retrouver un rythme de sommeil naturel peut prendre du temps. L’organisme doit progressivement reprendre un rythme normal, c’est la raison pour laquelle cette phase symptomatique semble a priori inévitable.

Pour vivre au mieux cette période de transition, il vous est donc recommandé d’avoir des journées actives et de pratiquer un sport (avant 20h) pour fatiguer votre corps et l’aider à retrouver un rythme normal. Le soir, si vous ne parvenez pas à trouver le sommeil, il est suggéré d’éviter de consommer des excitants comme du café, des cigarettes ou de l’alcool. Il est aussi préférable d’arrêter de consulter les écrans environ 1 heure avant d’aller vous coucher. Si vous souffrez d’anxiété ou de stress, n’hésitez pas à pratiquer la méditation avant de vous endormir. 

Attention : la prise de traitement médicamenteux (somnifères) pour dormir doit entièrement dépendre de l’avis d’un médecin !

Nous vous rappellons que les conseils et informations données dans cet article ne constituent pas un avis médical et que vous devriez toujours consulter votre médecin pour vous aider à arrêter le THC.

Bien dormir grâce au CBD

Le CBD (cannabidiol) est une molécule présente dans le chanvre, mais différente du THC en bien des aspects. Elle ne provoque aucun effet psychoactif et ne participe au développement d’aucune dépendance

Au contraire, le CBD semble être un produit anti-addictif, comme ce que tend à démontrer l’étude scientifique menée par les chercheurs Mélissa Prud’homme, Romulus Cata et Didier Jutras-Aswad.

Pour lutter contre les troubles du sommeil chroniques, vous pouvez tout à fait vous préparer une décoction de CBD juste avant d’aller vous coucher. Couplée à des plantes comme la camomille ou la verveine, par exemple, ce type de tisane peut vous aider à retrouver un sommeil plus apaisé

>>Découvrez nos fleurs au CBD<<

Vous avez pris la décision ou vous êtes en train de vivre un sevrage de cannabis ? N’hésitez pas à solliciter de l’aide pour faire face aux symptômes de dépendance, en contactant Ecoute Cannabis au 0 980 980 940 (numéro accessible 7 jours sur 7 de 8 heures à 2 heures).

En savoir plus sur le sevrage cannabique :

All comments