Sevrage cannabique : combien de temps faut-il pour rompre avec sa dépendance au THC ?

Sevrage cannabique : combien de temps faut-il pour rompre avec sa dépendance au THC ?

En France, environ 1,2 million de personnes consomment régulièrement du cannabis.

Le THC (tétrahydrocannabinol), la molécule psychoactive présente dans la plante de chanvre, est à l’origine de l’état de dépendance que cette consommation entraîne chez les utilisateurs, tout comme des différents symptômes qui peuvent apparaître au cours d’un sevrage. En outre, la durée de cette phase de sevrage peut être plus ou moins longue et dépend de différents facteurs. Pour mieux comprendre et appréhender cette expérience, nous les avons donc détaillés pour vous, dans la suite de cet article.

Quelle est la durée d’un sevrage de cannabis ?

Le sevrage cannabique et les symptômes de manque qu’il peut engendrer peuvent durer plus ou moins longtemps d’une personne à l’autre. Notez toutefois que les premiers symptômes peuvent apparaître entre le premier jour et la première semaine après l’arrêt de la consommation de cannabis.

La durée des symptômes est ensuite liée à la rapidité avec laquelle votre corps va être en mesure d’évacuer les molécules de THC. Notez qu’en moyenne, il vous faudra tenir bon pendant environ quatre semaines avant de retrouver un mode de vie normal.

Que faire pendant la durée du sevrage ?

Pour ne pas céder et tenter de canaliser vos émotions pendant cette période difficile, voici quelques conseils complémentaires :

  • - pratiquez un sport : une activité physique peut vous aider à vous détendre et à vous procurer des sensations agréables pendant cette phase ;

  • - choisissez une nourriture saine : préparez-vous de bons petits plats qui vous font envie et prenez le temps de les apprécier pour vous dégager une nouvelle source de satisfaction ;

  • - rencontrez de nouvelles personnes : changez d’environnement et favorisez les interactions sociales avec de nouvelles personnes pour partager vos centres d’intérêt ;

  • - évitez les situations qui pourraient vous faire rechuter (fêtes, consommation d’alcool, situations stressantes, etc.) ;

  • - débarrassez-vous du cannabis qu’il vous reste pour ne pas vous laisser tenter. 

Bon à savoir :

Pour obtenir plus de conseils sur les bonnes pratiques à adopter en période de sevrage, n’hésitez pas à consulter le site Drogues Info Service.

Les conseils que vous trouvez dans cet article ne doivent en aucun cas être substitués à la consultation d'un médecin qui saura vous accompagner et vous aider avec des conseils personnalisés. Si vous voulez vous sevrer du cannabis, Sixty8 vous recommande vivement, avant tout, de consulter un professionnel de la santé pour en parler.

Utiliser le CBD pour vous aider au cours de votre sevrage

Une étude scientifique de 2015, réalisée au sein du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), a permis de mettre en lumière certains effets apaisants et anti-inflammatoires du CBD.

 

Cette substance également issue de la plante de chanvre ne présente pas d’effets psychoactifs et ne provoque pas de dépendance. Dans certains cas, il peut s’avérer être un soutien intéressant, notamment pour soulager certains symptômes liés et induits par un sevrage cannabique.

Enfin, il est important de noter que les propriétés anti-addictives du CBD ont également été mises en avant dans une étude scientifique, menée par les chercheurs Mélissa Prud’homme, Romulus Cata et Didier Jutras-Aswad. Cette substance semble donc être prometteuse pour aider à traiter les personnes dépendantes.

Vous pouvez la consommer sous forme d’huile ou de tisane, par exemple, pour vous aider à surmonter cette période de sevrage parfois complexe.

Il est possible de venir à bout de son addiction en mettant en place des techniques simples et en ayant recours à une aide extérieure. N’hésitez pas à contacter Ecoute Cannabis au 0 980 980 940 (numéro accessible 7 jours sur 7 de 8 heures à 2 heures) pour vous aider à surmonter les effets secondaires d’un sevrage cannabique.

A lire également :

All comments