Qu'est-ce que la décarboxylation ?

Qu'est-ce que la décarboxylation ?

La décarboxylation peut être synonyme de casse-tête pour quelques consommateurs. Mais derrière ce nom savant se cache en fait un processus simple à mettre en place, et dont l’utilité pour bénéficier des effets du CBD ne sont plus à prouver. Zoom sur l’importance de la décarboxylation et les différentes méthodes à mettre en place pour y parvenir. 

Décarboxylation : définition 

La décarboxylation est un procédé chimique qui vise à éliminer le dioxyde de carbone (CO2) d’une molécule organique, généralement en la chauffant. Cette réaction altère ainsi la structure chimique de la molécule et, dans le cadre des cannabinoïdes, permet d’obtenir des effets différents sur l’organisme

Ce processus est une étape essentielle pour pouvoir bénéficier des bienfaits potentiels du CBD. Lorsque celui-ci est fumé, une décarboxylation n’a pas besoin d’être effectuée en amont, puisque ce processus s’opère directement grâce à la chaleur émise par la combustion de la fleur. En revanche, pour utiliser des fleurs de CBD sous la forme d’une tisane ou pour concocter des petits plats, il est recommandé de procéder à la décarboxylation de ces dernières avant de les faire infuser dans l’eau chaude, comme nous le verrons dans la suite de cet article. 

Voir d'autres articles sur la préparation du CBD.

Pourquoi décarboxyler votre fleur de CBD ?

Dans les faits, la plante de chanvre est composée en majorité d’acides (THCa, CBGa ou CBDa, par exemple). 

Pour bénéficier des effets potentiels du CBDsur l’organisme, il est donc nécessaire de transformer l’acide CBDa en CBD via la décarboxylation. A la suite de cette étape, la molécule cannabinoïde obtenue sera en mesure de se fixer sur deux récepteurs du système endocannabinoïde du corps humain et d’impacter le système nerveux. 

Toutefois, n’ayez crainte ! La décarboxylation demeure un processus assez simple à réaliser. Vous pouvez même le faire chez vous, avec des ustensiles du quotidien, comme nous allons le découvrir ensemble aujourd’hui.

Faut-il systématiquement décarboxyler ses fleurs de CBD ?

La réponse à cette question dépend entièrement de l’utilisation que vous souhaitez faire de vos fleurs de CBD. Comme nous l’avons vu précédemment, si vous prévoyez de fumer vos fleurs de CBD, le processus de décarboxylation n’est pas nécessaire en amont, puisque la réaction chimique s'opère d'elle-même au moment de la combustion des fleurs. Pour pouvoirbénéficier pleinement des effets du CBD, il est d’ailleurs plutôt recommandé de consommer les fleurs de CBD à l’aide d’un vaporisateur, plutôt que de les fumer de manière plus traditionnelle. En effet, grâce à cette technique, le CBD est chauffé à la bonne température et vous permet de bénéficier des effets de la molécule sans avoir à consommer les produits néfastes présents dans le tabac.

Les différentes techniques de décarboxylation

Il existe différentes méthodes pour décarboxyler des fleurs de CBD chez soi. En voici quelques-unes parmi les plus répandues.

Décarboxyler son CBD au four

La décarboxylation au four est la méthode la plus simple à utiliser. Pour ce faire, munissez-vous : 

  • - d’un four ;

  • - d’une feuille de papier de cuisson (ou d’un plat compatible avec une cuisson au four) ;

  • - d’un grinder

  • - d’une ou de plusieurs fleurs de CBD.

Suivez ensuite cette recette : 

  • - Préchauffez votre four à 110 / 120 C° (90 C° si votre four est en chaleur tournante) ;

  • - Émiettez les fleurs de CBD à l’aide de votre grinder ;

  • - Etalez les miettes sur le papier de cuisson et placez-le sur une plaque du four (ou dans un plat dédié) ;

  • - Mettez le tout au four pendant 40 à 45 minutes en veillant à remuer les miettes de temps à autre ;

  • - Au terme de la cuisson, une odeur âcre doit s’échapper du four. Si ce n’est pas le cas, prolongez un peu la cuisson. 



Attention : surveillez bien la température de votre four, idéalement avec un thermomètre de cuisine. Une chaleur un peu trop intense pourrait brûler vos fleurs de CBD !

Décarboxyler le CBD au micro-ondes

Si vous ne possédez pas de four, sachez que vous pouvez également procéder à la décarboxylation de votre CBD grâce à un micro-ondes. Cependant, cette technique n’est pas la plus recommandée pour mettre en place ce processus. En effet, il peut s’avérer très difficile de maîtriser la température d’un four à micro-ondes. Ce facteur peut alors augmenter les risques de brûler les fleurs de CBD ou de ne pas réussir à mener le procédé à son terme.

Voici la recette à suivre pour décarboxyler vos fleurs de CBD au micro-ondes :

  • - Émiettez vos fleurs de CBD à l’aide de votre grinder ;

  • - Placez-les ensuite dans un bol et recouvrez-le ;

  • - Programmez votre micro-ondes en puissance moyenne et laissez chauffer pendant 1 minute ;

  • - Vérifiez ensuite l’aspect de vos miettes et recommencez 3 à 4 fois jusqu’à obtenir une odeur âcre et des miettes brunies.

Décarboxyler le CBD sous vide

Aussi connue sous le nom de “méthode au bain-marie”, cette technique permet de décarboxyler son CBD en plaçant les fleurs dans un sachet sous vide, puis dans une casserole remplie d’eau. Cette méthode est particulièrement intéressante, car elle permet de limiter les risques de brûlure de la plante au cours du processus. 

Pour appliquer cette méthode, il vous faudra vous munir d’une casserole, d’un appareil à mettre sous vide et d’un cuiseur de précision. 

  • - Émiettez vos fleurs jusqu’à obtenir des miettes médium ;

  • - Scellez les dans un sac en plastique thermocollant, grâce à un appareil à mettre sous vide ;

  • - Remplissez votre casserole d’eau 

  • - Placez le cuiseur de précision sous vide dedans et réglez sa température à 95 C° ;

  • - Placez ensuite le sachet de miettes dans l’eau et laissez-le cuire pendant 1h. 




Nous espérons que ces informations au sujet de la décarboxylation vous seront utiles. Faites-en bon usage !

All comments