Cannabidiol : Avis et conseils posologie de Leonard Leinow

Cannabidiol : Avis et conseils posologie de Leonard Leinow

Le cannabidiol, ou CBD, est un cannabinoïde que l’on retrouve naturellement dans les plants de chanvre. Il présenterait de nombreux bienfaits pour l’organisme et le bien-être au quotidien. Comme le cannabidiol n’a pas d’effets psychoactifs, contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), et qu’il permettrait d’améliorer le maintien d’un équilibre au quotidien, une quantité prolifique d’écrits scientifiques abordent le sujet du chanvre. Les chercheurs mettent en évidence les bénéfices de la consommation du cannabidiol et travaillent sur la question du meilleur dosage de CBD selon chaque besoin.

Parmi les spécialistes, le docteur suisse Léonard Leinow, coauteur de CBD : A Patient’s Guide to Medicinal Cannabis (1. Voir les notes en bas de page) (CBD : Le guide du patient au cannabis médical), a répondu à nos questions concernant les différents types de dosage qui permettent une consommation de CBD optimale.    Voici ses conseils ! 

Différents types de dosage : bien consommer le CBD  

Le CBD en Suisse est devenu l’incontournable allié d’un bien-être quotidien. Cela ne veut pas dire qu’il puisse être consommé de façon hasardeuse.

Durant notre entretien, Léonard Leinow nous indique que le cannabidiol nécessite un « apprentissage ». Consommer du CBD n’est pas si simple si tant est que l’on cherche à atteindre un besoin ciblé. Adapter sa consommation à sa posologie et à son besoin demanderait donc une certaine implication du consommateur.   D’après Léonard Leinow, le dosage du cannabidiol influence son action sur l’organisme. Il nous écrit que trois types de dosage peuvent être retenus : la microdose, la dose standard et la macrodose (qu’on appelle également « dose thérapeutique »).  

>>Pour en apprendre plus sur le cannabidiol, consultez notre blog !<<

Le microdosage du CBD

Le microdosage du cannabidiol, selon le médecin, correspond à une prise quotidienne du CBD à hauteur de 0.5 à 20 mg. Cette dose très faible (« micro ») ne passe pourtant pas inaperçue. Elle aurait un effet sur le long terme. Le microdosage permettrait, selon l’ouvrage de Leonard Leinow et de la coautrice Juliana Birnbaum, d’agir sur le sommeil, la mélancolie, les nausées, le stress post-traumatique, le mal de tête ou encore le désordre métabolique. Cette dose très faible pourrait donc épauler le bien-être général.  

La dose standard

La dose standard correspond à une dose moyenne qui se situe entre 10 et 100 mg de CBD par jour. Ce taux de cannabidiol un peu plus élevé aurait des effets, pour les deux chercheurs, sur les douleurs, les inflammations, l’arthrite, l’autisme, l’anxiété et beaucoup d’autres désordres. La liste est longue ! Dans leur ouvrage, Léonard Leinow et Juliana Birnbaum expliquent que le « cannabis a été utilisé en tant qu’antidouleur dans toutes les civilisations majeures, de l’Asie au Moyen-Orient, en passant par l’Europe et l’Amérique (2.) »   En somme, la consommation du cannabidiol dépasse de loin notre civilisation et a aujourd’hui été approuvée par la communauté scientifique en tant qu’ « analgésique efficace et sans danger (3.) ». 

La macro dose

Comme son nom l’indique, la macro dose est une dose plus lourde que les deux autres. C’est pourquoi, elle a également été nommée « dose thérapeutique ». La macrodose se situe entre 50 mg et 800 mg par jour. Léonard Leinow précise que ce dosage lourd est notamment utilisé pour apaiser les personnes atteintes par des conditions graves comme le cancer, l’épilepsie ou les pathologies hépatiques.

Bien évidemment, du microdosage au macrodosage, avant de consommer du CBD, il est fortement recommandé de demander un avis médical.  

Posologie et CBD

Choisir le bon dosage de CBD n’est pas chose aisée. Dans leur ouvrage, Juliana Birnbaum et Léonard Leinow font une longue liste des éléments qui entrent en compte dans la recherche de la bonne posologie du CBD. D’après eux, il faut notamment réfléchir à nos besoins, notre condition physique, notre métabolisme, notre poids, les éventuels traitements qui pourraient entrer en conflit avec le cannabidiol (4.), etc.

Dans cette quête, médecin et patients doivent collaborer. Léonard Leinow, dans notre entretien, nous donne quelques indications quant au taux d’une huile de CBD concentrée à 25% : 

  • Un dosage de 50 mg s’atteint avec seulement 4 gouttes. 
  • Un dosage de 60 mg à 5 gouttes. 
  • Un dosage de 80 mg de CBD s’obtient à 7 gouttes. 
  • 100 mg de CBD correspond à 8 gouttes.  

Dans une huile à 25%, chaque goutte contient environ 12 mg. Si le consommateur choisit une huile à 15%, il devra vérifier le nombre de milligrammes contenus dans une seule goutte et calculer sa dose parfaite. En général, ces informations sont données directement sur l’emballage. Dans tous les cas, l’administration du cannabidiol doit se faire progressivement et met plusieurs jours à agir complètement.  

>>Consulter les huiles CBD de Sixty8<<

Avis sur le CBD 

Le CBD a longtemps souffert d’avis négatifs, dus à la mauvaise image du THC. Ce cannabinoïde n’est pourtant pas psychoactif. Il permet de maintenir un bien-être général et d’épauler des personnes en souffrance. Il n’est donc pas étonnant que la communauté scientifique lui donne tant de crédit. Dans CBD : A Patient’s Guide to Medicinal Cannabis, Juliana Binbaum et Léonard Leinow expliquent les principaux avantages du cannabidiol : 

  • 1) Il n’a presque aucun effet secondaire , 
  • 2) Il présente un risque très faible d’addiction, 
  • Et 3) Il n’y a, virtuellement, aucune chance d’une overdose létale. 

Cet avis extrêmement positif concernant le cannabidiol s’explique aussi par une volonté de la communauté scientifique de s’éloigner d’autres substances avec de lourds effets secondaires. Léonard Leinow nuance cependant son propos, lors de notre entretien, en rappelant que c’est le « Primum non nocere » qui doit primer. C’est-à-dire, le « d’abord, ne pas nuire ». En ce sens, il rappelle la nécessité de consommer le CBD progressivement et sans précipitation.  

Notes de l'auteur :

1. L. Leinow, J. Birnbaum, et al., CBD : A Patient’s Guide to Medicinal Cannabis --Healing without the High, Californie, North Atlantic Books, 2017. [Tous les passages cités sont traduits par l’équipe Sixty8] 

2. Ibid., p. 259.  

3. Ibid., p. 31. 

4. Voir ibid., p. 128.