Qu’est-ce que le CBDa ?

Qu’est-ce que le CBDa ?

Parmi tous les composants du cannabis, le CBDa reste l’un des plus mystérieux. Malgré le fait qu’il fasse partie intégrante des cannabinoïdes, comme le THC, le CBD ou le CBG, l’acide cannabidiolique reste pourtant assez peu connu des consommateurs et demeure relativement mis de côté par la science. Savez-vous vraiment ce qu’est le CBDa ? Quelles sont ses différences notables avec les CBD et comment peut-il être consommé au quotidien ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans la suite de cet article.

Le CBDa : définition

Le CBDa est la forme acide du cannabidiol (CBD). En d’autres termes, il s’agit de la forme originelle du CBD que l’on retrouve en grande quantité au sein de la plante de cannabis, et plus particulièrement dans les trichomes de la plante. C’est lorsque la plante est coupée, puis séchée et exposée à la lumière et la chaleur que le CBDa se transforme en CBD par l’élimination du CO2 : ce phénomène s’appelle la décarboxylation. 

CBD et CBDa : quelles différences ?

Comme nous venons de le découvrir, le CBDa est en réalité la forme acide du CBD. Cette particularité lui offre donc la possibilité d’agir plus rapidement sur l’organisme lorsqu’il est consommé, et d’avoir un effet plus puissant que le CBD à dose égale (sur une durée plus courte). 

Tout comme le CBD, le CBDa demeure un composé actif présent naturellement dans la plante de chanvre. En revanche, cet acide semble agir essentiellement sur les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde de l’organisme et serait ainsi en mesure d’impacter le système nerveux. Le CBD, quant à lui, semble activer à la fois les récepteurs CB1 et CB2 du corps humain.

Le CBDa tend également à démontrer des effets relaxants, possiblement en mesure de contrecarrer les effets secondaires de certains traitements médicamenteux assez lourds. Toutefois, il reste essentiel de noter que la recherche scientifique n’a pas encore avancé de conclusions certaines au sujet de cette substance. Il reste donc préférable d’opter pour une consommation raisonnée du CBDa, en particulier si vous n’avez jamais consommé de CBD auparavant.

A lire également : En savoir plus sur le CBD (Cannabidiol) et ses effets

Le CBDa est-il légal en France ?

A l’heure actuelle, la seule molécule issue du cannabis illégale en France demeure le THC. Le CBDa est pour l’instant considéré de la même manière que le CBD et sa consommation demeure donc parfaitement légale en France. 

A lire également : En savoir plus sur la législation du CBD en France

Les effets du CBDa sur l’organisme

Vous l’aurez compris, le CBDa est un composé actif qui n’a pas encore été trop analysé par la science. De ce fait, les hypothèses sur ses effets sur l’organisme découlent majoritairement de certaines études scientifiques pratiquées sur des animaux. C’est la raison pour laquelle il est important de rester prudent quant à la validation de ces informations et aux effets du CBDa sur l’être humain. 

Le CBDa contre les nausées et les vomissements

La première étude scientifique réalisée en 2013 sur des musaraignes et des rats tend à démontrer que le CBDa pourrait être efficace pour lutter contre les vomissements et les nausées. Cette substance semble d’ailleurs être plus efficace que le CBD dans le cadre du traitement de ces maux, notamment à titre préventif. 

Les effets du CBDa sur les convulsions

En 2018, une autre étude scientifique a permis de mettre en avant le possible rôle du CBDa dans la réduction des convulsions induites par certaines maladies neurologiques (épilepsie, Alzheimer ou Parkinson). Les cannabinoïdes semblent ici avoir un effet positif sur les personnes en proie à ces symptômes, tout en restant moins agressifs que les traitements médicamenteux classiques, utilisés actuellement. 

Les propriétés anti-inflammatoires du CBDa

En 2008, des chercheurs ont commencé à mettre en avant le fait que le CBDa possédait une structure moléculaire assez similaire à celles des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), couramment utilisés de nos jours dans le cadre du traitement de certains maux. Ces médicaments sont souvent constitués d’acétaminophène et d’ibuprofène. Suite à quelques études réalisées, les scientifiques semblent avoir mis en évidence la possible inhibition du COX-2 (enzyme pro-inflammatoire) par le CBDa, au même titre que les AINS. 

Le CBDa et les cancers

Enfin, il est important de noter qu’une étude scientifique de 2014 a évoqué le fait que le CBDa pouvait potentiellement jouer un rôle dans la réduction de la propagation des métastases, dans le cadre du traitement de certains cancers (notamment celui du sein). Cependant, ces études étant encore au stade préliminaire, ces informations encourageantes doivent encore être prises avec des pincettes. 



Bon à savoir : d’une manière générale, nous vous rappelons que le CBDa n’a pas encore été soumis à de nombreux tests scientifiques. Ses effets sur l’organisme à court, moyen et long terme ont encore besoin d’être déterminés avec précision par la science. Il ne doit en aucun cas se substituer à un traitement médical ordonné par un médecin. 

Comment utiliser le CBDa ?

Le CBDa est généralement proposé à la vente en combinaison avec du CBD. Il peut être consommé sous la forme d’huile sublinguale, voire de sirops. Cependant, il est important de noter que cette huile possède un goût prononcé de chanvre. Si vous n’appréciez pas cette saveur, sachez qu’il reste possible d’en consommer sous la forme de compléments alimentaires en capsule. De la même manière, vous pouvez tout à fait mélanger votre huile dans une boisson aromatisée, comme du jus de fruits ou des smoothies, ou même l’intégrer à votre salade pour tenter de masquer son goût amer.

A Lire également : En savoir plus sur le Cannabigérol ou CBG

Nous espérons que ces quelques informations au sujet du CBDa vous permettront de mieux comprendre ce qu’est ce composé actif et quels sont ses effets potentiels sur l’organisme. Faites-en bon usage !

All comments