CBD et test salivaire : Le cannabidiol est-il détecté par les test de police ?

CBD et test salivaire : Le cannabidiol est-il détecté par les test de police ?

Les tests salivaires de la police servent à détecter la présence de THC dans le sang. Comme vous le savez surement, certains produits au Cannabis à dominante CBD contiennent des traces de THC (0.3% maximum selon la loi Européenne).

Alors les tests salivaires peuvent-ils sortir positif après avoir consommé du CBD ?

Le CBD est légal dans toute l'Europe et la Suisse

Le CBD, aussi appelé cannabidiol, est une molécule qui fait partie de la famille des Cannabinoïdes. Cela signifie que cette molécule est présente naturellement dans les plants de cannabis et qu'elle active les récepteurs cannabinoïdes du corps humain et des mammifères en général.

D'après l'OMS (Organisation mondiale de la santé) ou la fondation indépendante "Addiction Suisse", ou encore de nombreux autres scientifiques ayant étudié le sujet sérieusement, le CBD n'est plus considéré comme un produit psychotrope.

Le THC, ou Tétrahydrocannabinol, est également une molécule de la famille des Cannabinoïdes. Son effet en revanche est bien différent du CBD et cette molécule est classifiée parmi les psychotropes. C'est le THC qui est responsable de l'effet de "défonce" du cannabis classique.

C'est en 2017 que l'OMS a retiré le cannabis à dominante CBD de la liste des substances psychoactives, lançant par la même occasion l'ouverture de nombreuses boutiques spécialisées dans toute l'Europe.

En Suisse, le gouvernement a décidé d'autoriser la commercialisation du Cannabis avec une concentration de THC de moins de 1%.

En France et dans le reste de l'Europe la législation est un peu plus stricte et le taux de THC autorisé dans les produits à base de CBD est de 0.3%.

Sachant que le ratio entre le taux de CBD et taux de THC est en général de 1 pour 30, on peut donc en déduire les taux de CBD maximum pour ces régions :

- En Suisse : Avec 1% de THC maximum, le taux de CBD devrait se trouver autours de 30% max.

- En France : Avec 0.3% de THC maximum, le taux de CBD devrait se trouver autours de 9% maximum.

Comment fonctionnent les tests salivaires ?

La police Française dispose de deux types de tests salivaires : les tests THC qui ne repèrent que la présence de THC et donc la consommation de cannabis ; et les tests "multi drogues", qui permettent de détecter la présence dans la salive d'autres drogues en plus du THC :
* - Les amphétamines (dont l'ecstasy ou la méthamphétamine)
* - Le crack ou la cocaïne
* - L'héroïne
* - La codéine et les autres opiacés

Ces tests salivaires ont un "fonctionnement par compétition", on les appelle aussi "test immun o-chromatographique". Cela signifie que ces tests fonctionnent grâce à une réaction anticorps/antigène et que le résultat est très rapide (5 minutes). Cette technologie de test est aussi utilisée dans les autotests COVID.

Leur fonctionnement plus en détails est assez complexe, mais on peut le résumer ainsi :

La bandelette de tests qui reçois la salive, possède des anticorps bien précis qui se fixent à une particule recherchée si elle est présente dans la salive. Si la substance recherchée n'est pas présente, les anticorps se fixent à une bande de couleur du test.

Ainsi, sur les tests salivaires de la police Française, une deuxième bande apparait si celui-ci est négatif (aucune trace de drogue n'a été trouvé), une seule bande de couleur apparait si le test est positif (des traces de drogue ont été trouvées).

Quand-est-ce que la police peut utiliser ou exiger un test salivaire ?

En France, les forces de police peuvent avoir recours au test salivaire dans plusieurs scénarios :
- En cas d'accident de la route ayant entrainé des dommages corporels ou matériels
- En cas d'infraction au code de la route
- En cas de suspicion, si la police pense que l'automobiliste a consommé de la drogue
- Si le procureur a décidé de mettre en place une opération de dépistage lors d'un évènement spécial.

A noter que depuis l'adoption des nouveaux tests salivaires en 2017, la police peut demander l'utilisation d'un test sans raison préalable, même sans infraction.

Il est fortement déconseillé de refuser de se soumettre au test salivaire, en effet les sanctions prévues en cas de refus sont aussi lourdes que pour un test positif !

Des traces de THC dans vos produits à base de CBD

Comme précisé plus haut, dans la première partie de cet article, les fournisseurs de CBD peuvent proposer des produits avec un taux de THC de 0.3% en Europe et 1% en Suisse.

Même avec un taux aussi faible, il est possible que votre consommation de CBD déclenche un test salivaire. Cela est en général vrai dans deux cas de figure :

- Si vous avez une grosse consommation de CBD et les 0.3% de THC présents se sont accumulés dans votre organisme.
- Si vous venez juste de vous administrer une dose de CBD avant le test.
Dans le premier cas de figure, le second test risque également de sortir positif. Cependant dans le deuxième cas de figure, le temps d'attente entre les deux tests peut jouer en votre faveur dans certains cas...

Du CBD sans aucune trace de THC ?

Sur notre boutique en ligne, vous trouverez de nombreux produits au CBD avec une concentration de THC de 0%. Ces produits sont particulièrement conseillés aux personnes qui ne supportent pas la consommation de THC ou pour les sportifs pour la récupération musculaire.

Si cela vous intéresse, je vous conseille notre huile CBD en extraction broad spectrum qui a une concentration en THC de 0%. L'huile CBD broad spectrum de sixty8

Sixty8 vous recommande cependant de ne pas consommer de CBD avant de prendre le volant, cette substance pouvant provoquer une somnolence...

Des fournisseurs de CBD peu scrupuleux

Sur notre boutique, pour tous nos produits au CBD pouvant contenir du THC, vous trouverez sur la fiche produit une analyse en laboratoire avec toutes les informations détaillées sur les taux de CBD et de THC.

Nos taux de CBD peuvent paraitre bas par rapport à la concurrence, parce que nous ne vous donnons pas des taux faussés en additionnant CBDa et CBD par exemple ou en boostant le taux de CBD grâce à des additifs.

Certains marchands en ligne peu scrupuleux affichent, en effet, des taux de CBD de 15 - 20% sur leurs produits, alors que nous avons vu plus haut que c'est totalement impossible à atteindre avec un taux de THC à 0.3%.

Des nouveaux tests pour différencier CBD et THC

En Suisse où la législation est un peu plus souple (taux de 1% de THC max) la police dispose de tests rapides pour différencier en quelques dizaines de secondes un pochon de cannabis CBD et un pochon de cannabis THC.

Pour ces tests, pas de salive, ni d'autre fluide corporel peu ragoutant : on place simplement quelques brins du produit à tester dans le petit sachet en plastique, on presse le sachet pour libérer les produits réactifs. On secoue, et en quelques dizaines de secondes, le résultat du test est prêt ! Je vous ai mis une petite vidéo de l'Obs en dessous pour voir ces tests en action ! Début 2021 en France, un arrêté gouvernemental mis en place avec la collaboration de la MILDECA, avait pour but d'interdire le commerce des fleurs de CBD. Le principal argument avancé par cet arrêté était le fait qu'il est très difficile pour les forces de l'ordre de faire la différence entre du Cannabis à dominante CBD et du Cannabis au THC illégal.

Récemment, cet arrêté a été suspendu par le conseil d'état. Peut-être verrons-nous bientôt ces tests en France...

Pour en savoir plus sur les lois entourant le cannabidiol, nous vous conseillons d'autres articles sur le sujet :